December 6, 2019

March 10, 2018

March 1, 2018

February 1, 2018

January 30, 2018

Please reload

Recent Posts

“Trick or treat" e la Soul Cake

October 23, 2017

1/5
Please reload

Featured Posts

Saint Géry ... église médiévale de Maing et lieu de sépulture de mes ancetres? ... chiesa medievale e luogo di sepoltura dei miei antenati?

September 1, 2015

 

 

La Chiesa di Maing é attestata per la prima volta nella Carta del vescovo di Cambrais Manassés risalente al 1097. Questa chiesa rettangolare conserva il portico e le arcate della navata in pietra del XII secolo. Nel XIII- XIV secolo l'aumento della popolazione portò alla costruzione dell'ala sinistra. Nel XV secolo fu edificato  il lato destro più alto e sofisticato. Alla fine del XVI secolo una capella fu costruita nell'ala sinistra. Era ornata da una Pieta oggi scomparsa. Nel XVII siècle Pasquier de Lourche (1603-1612) eleva la navata e apre l'arco ogicale. Attorno al 1740 l'abside, in rovina, fu ricostruita grazie all'abbazia Saint-Aubert. 

 

 

L'église de Maing est attestée pour la 1ère fois dans une charte de l'évêque de Cambrai Manassés datée 1097. 

Cette église rectangulaire romane conserve le soubassement en grès du porche et celui des arcades de la nef du XII siècle. Au XIII- XIV siècle, l'expansion démographique du village impose un premier agrandissement : le bas-côté gauche est construit e les trois arcades sont élevées. Au XV siècle, le bas-côté droit, plus haut et plus élaboré est édifié. Un chœur sans doute rectangulaire prolonge la nef. Vers la fin du XVI siècle, un seigneur fait construire une chapelle privée sur le coté gauche. Une peinture murale du XVI siècle représentant une Pieta avec donateurs et saints patrons l'ornait jusqu'en 1916. Au XVII siècle Pasquier de Lourche (1603-1612) rehausse la nef, la munit de petites fenêtres et ouvre la  grande arche ogivale. Vers 1740. le chœur, devenu trop petit et délabré est reconstruit et agrandi par les soins de l'abbaye de Saint-Aubert, ainsi qu'un transept droit qui donne à l'église sa symétrie et son aspect actuel.

 

Nella chiesa si può ammirare una pietra funeraria proveniente dall'abbazia di Fontenelle in pietra di Tournais che rappresenta la famiglia Bruniaux (1353-1355), famiglia borghese di Valenciennes che possedeva diverse terre a Maing. I Bruniaux avevano conosciuto Jeanne de Valois a Fontenelle e come lei si sono fatti sepellire nella chiesa. I bruniaux di Maing sarebbero lontani parenti di mio papa? Devo indagare....

Une lame funéraire en pierre de Tournai, d'une exceptionnelle qualité, est conservée dans le bas-côté droit : elle présente les effigies des cinq membres de la famille Bruniaux (1353-1355) . La famille Bruniaux ou Bruniaus était une famille de Bourgeois aisés de Valenciennes, occupant des fonctions dans l'administration communale. Ils possédaient des biens importants à Maing (dont une terre de 13 mencaudées qu'ils donnent à l'abbaye). Ils étaient contemporains de Guillaume Ier et de Jeanne de Valois, qu'ils ont connue à Valenciennes et à Fontenelle. Ils ont, comme elle, désiré y être inhumés. La pierre représente en buste les cinq membres de la famille: le père Jehan Bruniaus , sa femme Clémence de Bousies, la fille Mague, le fils Jehan Bruniaus et la belle-fille Marie de Vienne. Sous leurs cinq effigies, une inscription sur 2 lignes établit une donation en faveur des pauvres. (Sacent tout con doit donner pour les armes de Brunel et de demizielle Climence se feme et de leur anciseurs tou les mois de l’an a tous jours II witeus de pain quit a VIII d pries dou mille A tous les paures de le ville qui sont au moustier le jour con fait le siervice et est ces bles bien asenes sur XIII mencaus de tierre si qu’il appert par le tiestament ki est en le glise de F....). Elle provient de l'abbaye de Fontenelle, comme deux autres grandes pierres, celle de l'abbesse Loïse de Barbaize( Abbesse de Fontenelle, décédée en 1645), et celle du chevalier Jakemes  (+vers 1290). Les Bruniaux de maing serait-il des aieux de mon père? Je dois faire quelques recherches…..

 

In questa vetrata Claude Barre rappresenta  Saint Géry autore di vari miracoli, tra cui la guariggione di un lebroso e di un cieco, e liberatore di prigionieri e schiavi. Il santo é festeggiato l'11 agosto. E' raffigurato combattendo contro il drago come San Giorgio e porta una veste ornata di croci templari. 

 

Dans ce vitrail , le maître verrier Claude Barre semble avoir fusionné la légende de deux Saints. Saint Géry qui libéra de nombreux prisonniers, criminels, esclaves lors de ses nombreuses pérégrinations. On le fête  le 11 août. Saint Géry est également l'auteur de divers miracles enre autres de la guérison d'un lépreux, et d'un aveugle.. Géry est un saint thaumaturge qu'on invoque pour la libération des prisonniers, la guérison des lépreux et les maladies de la peau, contre les maladies du bétail, la phtisie, les difformités des jambes. Le vitrail le représente tuant un dragon et à la partie inférieure un esclave ou un prisonnier libéré. En effet, il aurait délivré son diocèse d'un dragon. Certains  y voient également la représentation de Saint Georges tuant le dragon,  à noter  que Saint Georges est le patron des templiers, et qu'une cense des templiers se trouvait à Maing. L'hermine de St Géry/St Georges est décorée de croix pattées (celle des templiers).

 

 Ho deciso di condividere con voi la storia di questa chiesa non solo perché é conserva elementi medievali ma anche perché mi sono incuriosita vedendo la lapide della famiglia Bruniaux.... Sara stata una coincidenza di avere avuto la possibilità di suonare tra le sue arcate durante la messa medievale in occassione delle Maingovales o c'é un invito in più? Al di là di questa scoperta posso dirvi che questa chiesa seppur piccola si respira un atmosfera di preghiera e raccoglimento, una serenità gioiosa grazie alle sue colonne medievali e alle sue bellissime vetrate moderne. Tra i brani suonati per la messa avevo scelto anche un brano di Alfonso El Sabio perché la celebrazione marcava anche la riapertura di un tratto della via di Santiago di Compostella. Quale luogo più adatto della chiesa di Saint Gery le cui vetrate rappresentano, ad eccezione di quella di Saint Gery, solo episodi della vita della vergine .

 

 

 J'ai décidé de partager avec vous l'histoire de cette église non seulement parcequ'elle conserve des éléments médiévaux mais aussi car elle renferme la pierre funéraire de la famille Bruniaux, ce qui a siscité ma curiosité. Est-ce la une coincidence? d'avoir été invitée à jouer de ma harpe pour la messe médiévale en l'occasion des Maingovales en ce lieux ou y-a-t-il quelque chose de plus? En tout cas je peux vous dure que l'on y respire une joyeuse sérénité et que l'on est pris par un sentiment de prière et de recueillement sous ses arcs médiévaux. Un des morceaux que j'ai choisi de jouer pour la messe est le Cantiga 100 de Alfonso El Sabio car la célébration marquait également la ré-ouverture du chemin de Compostelle. Je n'auraot pas pu choisir un meilleur lieu pour jouer cette mélodie médiévale vu que les vitraux de l'égile reprèsentent tous des épisode de la vie de la Vierge à l'exception du vitrail raffigurant Saint Géry. 

 

 

Et Vous avez-vous déjà visité cette église? Savez-vous quelque chose de plus concernant les Bruniaux qui y sont enterrés?

 

 

Texte et photos: Anima Keltia, http://www.maing.fr/site/index.php/la-ville/patrimoine/eglise-st-gery, http://www.harmoniasacra.com/page-10250-eglise-gery.html, http://hainautpedia.vallibre.fr/index.php?title=%C3%89glise_Saint-G%C3%A9ry_(Maing), http://59amicale689-2.over-blog.fr/article-visite-du-patrimoine-de-maing-59-114283874.html, http://www.maing-aspm.fr/pages/patrimoine_eglise.htm 

 

Please reload

Search By Tags